Hacker "Photosynthesis"

Avec Mikhaël Pommier, nous avons commencé à brainstormer le 23 janvier 2020 à Paris à partir du jeu de gestion forestière "Photosynthesis".

Nous nous sommes mis à imaginer comment le modifier (le détourner) pour inviter à des interactions moins utilitaristes et plus durables à la forêt.

  • Comment “gamifier” une version collaborative et la rendre “fun” ?
  • Comment formuler un objectif multi-dimensionnel, qui favorise le foisonnement et la prospérité de toute la communauté biotique, sans compromettre la prospérité humaine pour autant ?
  • Est-ce seulement possible ? Comment gérer les conflits entre les intérêts des différents membres de la communauté biotique ?
    • Diplomacy, biodiversity edition ? (coucou Baptiste Morizot)
  • Peut-on gamifier une recherche d'optimum ? Comment donner un feedback d'arrivée proche d'un optimum ?
  • Quel MVP eg. la version la plus simple du jeu que l'on puisse imaginer, mais qui reflète la complexité de ce qu'on veut produire ?
    • Envie d'un jeu dont les règles sont simples, mais la résolution est complexe.

Jeux d'apprentissage et jeux de sensibilisation

Plus généralement, ceci nous a donné envie d'inventorier les jeux qui enseignent de façon ludique les compétences qui permettraient aux humain.e.x.s de bien vivre, individuellement, collectivement, entre humain.e.x.s et avec les non-humain.e.x.s.

Ça nous a fait penser au jeu de la ficelle, à un jeu de gestion de stock de poissons que Michka avait croisé quelque part (ça pourrait être celui-là).

En creusant un peu, Michka a trouvé dans ses dossiers trois jeux de sensibilisation :

  • le jeu de la ficelle (système alimentaire mondial),
  • le jeu du commerce mondial (inégalités dans le système de commerce mondial),
  • le jeu de la corbeille (impact des règles du système monétaire sur le comportement des agents).

Ces jeux servent plus la sensibilisation aux enjeux de système (c'est utile aussi), que l'apprentissage ou la montée en compétences par rapport à la construction d'alternatives ou le changement du status quo.

Pourquoi apprendre par le jeu ?

Nous avons tous des expériences d'apprentissage par les jeux de plateaux. C'est un cadre “sécurisé” pour tester d'autres comportements, apprendre à moindre coût des compétences qui nous sont étrangères en faisant des erreurs, au seul risque de perdre la partie (mais en échange, on peut gagner beaucoup).

Les jeux sont aussi un bon cadre dans lequel vivre des expériences de “flow”.

“The use of board games as teaching tools have shown to be very efficient in many situations. Especially, games are an effective way of improving teaching efficiency, demonstrating opposing views and encouraging an element of collaboration as well as competition in a non-threatening environment. Games offer a platform for interpersonal interaction and the possibility of experiencing simulated complex situations that otherwise would be too expensive or difficult to deliver in a safe training environment.” (Source: https://snowflakeeducation.com/collections/educational-board-games-for-sustainability-education)

Jeux à explorer

Le jeu du vivier

“Basé sur la surexploitation des ressources librement accessibles; diverses pistes de solution sont discutées.”

Vous êtes un pêcheur, et vous pêchez dans un vivier avec d'autres pêcheurs. Vous devez, tout comme vos concurrents, maximiser votre prise, sachant que les poissons non pêchés vont se reproduire.

Idéologiquement positionné un peu en faveur de la privatisation, même si des alternatives sont proposées. Il y a quelques énonciations péremptoires qui mériteraient d'être questionnées.

Peut-être qu'il faudrait le hacker aussi, pour le rendre plus “pro commons”, en assouplissant quelques règles, ou en ouvrant plus explicitement quelques alternatives ?

Matériel de jeu : https://www.iconomix.ch/fr/modules/m06/

(Jeu créé par la banque nationale suisse.)

Commonspoly

“Commonspoly is a free licensed board game which promotes cooperation and the act of commoning.”

https://commonspoly.cc/

Snowflake education

Snowflake education propose des jeux de plateaux pour enseigner la durabilité.

Ils s'appuient sur un framework intéressant de compétences à développer au service de la durabilité, basé sur une étude scientifique:

  • System thinking
  • Futures thinking
  • Values thinking
  • Strategic thinking
  • Interpersonal Competence

Les jeux qu'ils proposent incluent:

  • Dilemma, qui entraîne le values thinking en mettant les joueurs face à des dilemmes à discuter entre eux.
  • FishBank, qui, à travers la gestion d'un stock de poissons, entraîne le system thinking. Ce jeu a été conçu par Dennis Meadows.
  • In the loop, qui fait réfléchir aux enjeux de ressources et à la circularité.
  • ClimeOut, qui fait réfléchir au changement climatique.

Il faut prévoir 100-150 € par boîte de jeu, mais on peut demander un démo via le site.

(Note : ils ont été testés par Silvia Hostettler d'EPFL Durabilité lors d'une conférence.)

Lien : https://snowflakeeducation.com/

Cartes en commun

“Les C@rtes en Commun c’est un jeu de carte ludique où 2 à 5 joueurs collaborent pour construire une société civile résiliente qui défend les communs contre les forces d’accaparement.”

En gros, le but du jeu est de conduire des projets et des campagnes pour lutter contre des forces oppressives qui se déploient au cours du jeu pour lutter contre les communs.

La mécanique du jeu est modérément complexe, avec plusieurs actions qu'on peut faire à chaque tour, et pas mal de subtilités conditionnelles dans la mobilisation des cartes, en fonction des phases de jeu, etc.

A voir en jouant si le jeu semble être source d'apprentissage sur la bonne stratégie de lutte sociale pour

Food Forests

“The Food Forest card game is a fun way to learn, teach and design with perennial plants and Permaculture design principles.”

https://foodforestcardgame.com/

Il était une forêt

Jeu de construction d'une forêt primaire.

Règles du jeu : https://www.youtube.com/watch?v=0TqjIP7RPO0 Description : https://www.trictrac.net/jeu-de-societe/il-etait-une-foret#description

Transport manager

“Transport Manager est un jeu de gestion de transports en commun gratuit et disponible sur navigateur internet.

Gérez l'entreprise qui exploite le réseau de transports en commun de la métropole, montrez vos talents de manager pour décrocher de nouveaux contrats.

En outre de gérer vos parcs bus, métro et tram, l'exploitation des lignes urbaines et interurbaines, la gestion des parcs-relais et vélo en libre service, vous devez, pour passer au niveau suivant et décrocher de nouveaux contrats pour l'exploitation des transports en commun, évitez les grèves, augmentez le taux de satisfaction des clients et de votre personnel. Enfin, remplissez vos divers objectifs.”

https://transport-manager.net/

Autres

Jeux à Hacker

Quelques jeux de gestion de ressources que l'on pourrait modifier pour les rendre plus instructifs quant à une gestion commune efficace.

Références

Jeux

  • Louis Villard (contact de Mikha qui s'est beaucoup intéressé aux jeux dans un contexte d'éducation populaire.)
  • https://metacollabmontreal.com/, un collectif qui vise (entre autres) à l'apprentissage de la collaboration par le jeu.
  • Jonas Lefrançois, pote de lycée de Michka, qui est commercial dans les jeux de plateau.

Droit, propriété et territoires